Littérature

LA SAISON DES FLEURS DE FLAMME

auteur : ABUBAKAR ADAM ABRAHIM

...
publié par StephanieTessier

Résumé :
Hajiya Binta est veuve, et musulmane. Elle vit seule, ayant en charge sa petite-fille et sa nièce.
Le jour où son regard a croisé celui de Reza, le jeune dealer de San Siro et également homme de main d’un sénateur corrompu, couteau à la main alors qu’il était en train de la cambrioler, Binta ne se doute pas que leur destin sera lié à jamais. Avant de s’enfuir, Reza a laissé à Hajiya la trace de son passage en faisant une petite entaille dans son cou. Pourtant, Hajiya Binta a choisi de ne pas le dénoncer et est restée silencieuse. Un drôle de sentiment l’envahit qui la rend alors pensive. Elle s’est mise à penser à Reza, qui lui renvoie les souvenirs de son fils aîné, parti trop tôt. Reza quant à lui, ayant ensuite des remords, a fini par rapporter le butin dérobé chez elle. De ce deuxième face à face émerge une étrange passion déchirante entre ces deux êtres. Une relation qu’ils entretiennent clandestinement malgré les interdictions des traditions et de la religion, au risque d’être découverts et que la réputation de Binta soit entachée. Leur destin s’est enlacé. Jusqu’au jour où Reza s’est vu confier une mission particulière…

Mon avis :
Ce livre n’est pas seulement une histoire d’amour passionnelle. C’est aussi un roman qui nous montre en filigrane la vie quotidienne du Nigeria. Abubakar Adm Ibrahim nous fait découvrir l’histoire douloureuse d’une femme qui a dû enfouir ses secrets et ses regrets, déchirée entre le désir, la passion, la culpabilité et la raison. Et à travers elle, on prend conscience de la place et de droit des femmes dans la société Nigérienne. Une histoire où l’on voit combien le décalage entre deux générations, partagée entre les traditions et la modernité devient déconcertant et difficile à comprendre pour les anciens. On y parle aussi des sujets tabous, mais également comment survivent les jeunes dans les quartiers pauvres, sans perspective d’avenir. On entend et on sent la colère de cette jeunesse tout au long de l’histoire, impuissante et résignée face à un gouvernement passif et aux politiciens véreux.
C’est un très beau roman. Une très belle plume. Par une écriture fluide, ce roman m’a emportée et m’a vraiment émue. C’est le premier de l’auteur que j’ai lu, et ce ne sera certainement pas le dernier !

A propos du contributeur

StephanieTessier

Laisser un commentaire

Mots des Libraires

GRATUIT
VOIR