Polar / Thriller

Dusk

auteur : Sébastien BOUCHERY

...
publié par Loley

C’est un immense plaisir de m’associer à Olivier de la librairie Humeurs Noires à Lille pour me lancer sur le site Les petits mots des libraires.
Nous souhaitons partager un coup de cœur commun.
Un roman publié aux éditions Fleur Sauvage afin de les soutenir autant que possible dans l’épreuve qu’ils traversent.
Cette maison d’édition est en difficulté et elle ne peut pas disparaître, nous l’aimons trop, alors nous allons lutter.
Libraires, lecteurs vous ne soupçonnez pas votre pouvoir, partagez, participez, soutenez, voici le lien de la cagnotte si je vous ai convaincu :
https://fr.ulule.com/sauver-les-editions-fleur-sauvage/

Résumé :
Nebraska, 19ème siècle. De redoutables limiers partent affronter l’hiver glacial pour neutraliser l’assassin d’une fillette. Mais ils devront, tour à tour, affronter leurs passés tumultueux, ainsi qu’un second prédateur… Un tueur en série qui laisse, dans son sillage, un nombre inquiétant de cadavres…

Jouant avec les codes des thrillers actuels, Sebastien Bouchery revisite l’univers du western avec des personnages hauts en couleur et une intrigue aussi riche que palpitante.

Olivier, librairie Humeurs Noires à Lille :
C’est beau le Nebraska en hiver. Des plaines, des forêts, des rivières qui gèlent, de la neige qui tombe et un froid piquant et mordant. C’est calme et reposant, surtout dans les petites villes. Ça sent bon la cambrousse et la sérénité… Sauf si…Sauf si tu tombes sur un gars qui a les dents tellement longues que si tu l’invites chez toi enlève ton parquet parce qu’il va le rayer!
Et ce gars il veut à tout prix être élu gouverneur de l’état parce qu’il est pétri d’ambitions irraisonnées; alors pour ce faire il va utiliser ce qu’il y a de plus ignoble et atroce: le meurtre et le viol d’une pauvre gamine d’à peine onze ans. Mais le gars qui a commis cette atrocité c’est pas n’importe qui: c’est le Sprinkler, tueur pédophile qui s’était tenu au calme depuis quelques années après s’être fait plaisir au travers de quelques états…
Alors le maire Dollory (celui qui veut rayer ton plancher) il prend ça comme cheval de bataille pour se faire élire : l’arrestation de ce Serial-killer.
Et pour arriver à ses fins, il se monte une équipe de fous furieux ! Deux vieux briscards sexagénaires, des fins limiers qui ont eu leur heure de gloire, un shérif et ses deux adjoints, une jolie jeune femme au caractère bien trempé qui fait le lien entre l’équipe et le futur gouverneur et un scribouillard qui se prend pour le meilleur écrivain du monde…
Et voilà ses sept mercenaires ou nains ou samouraïs qui partent à la poursuite de ce sombre et triste individu.
Et là Sébastien Bouchery dévoile toute l’ampleur de son talent ! Ses personnages n’ont rien de stéréotypés ni de caricaturaux. Ils sont avant tout humains; avec leurs faiblesses et leurs doutes, leurs questionnements et leurs inquiétudes, leurs regrets et leurs remords. Au sein de cette enquête, de cette furieuse chasse à l’homme faite d’une sauvagerie naturelle à la Terrence Malick, de la violence de l’être humain digne d’un Cimino, ils se fraient un chemin pour tenter de préserver une once de leur humanité, un poil de leur moralité dans la droite ligne de Sam Peckinpah ou de Clint Eastwood.
Mis j’ai oublié de te dire que la cerise sur le gâteau c’est que ce polar se déroule à la fin du 19eme siècle et que c’est un putain de bon western comme j’en ai pas lu depuis longtemps.
Alors si tu as un chat, une cheminée et du café : prépare toi un Irish Coffee, mets quelques bûches à cramer et installe toi pour décorer cette épopée d’un autre temps…
Et pour le chat, tu fais comme Prescott Soulles ( le second tueur que tu vas croiser) tu lui mets les tripes à l’air: paraît que ça tient chaud!
Tu l’as compris le Corbac a adoré ce polar western qui respecte tous les codes du genre, alors pour cet hiver tu sais ce qu’il te faut lire.
https://www.humeursnoires.com

Loley Read, blogueuse, Le shoot de Loley :
J’ai eu l’impression de plonger dans l’ambiance d’Huckleberry Finn mais en version adulte, même si les lieux et les circonstances sont différents.

Garett apprécie les moments où s’arrêtent les corvées de la ferme, il peut profiter des plaisirs simples de la vie comme la pêche par exemple.
Sa ligne s’étant coincée dans le lac, il décide d’aller la dégager malgré le courant.
Il va dégager le corps d’une fillette et des mesures vont être prises immédiatement par le futur gouverneur démocrate de l’Etat de Nebraska.
Une équipe de pisteurs va partir sur les traces du tueur…

Les bases sont posées avec les valeurs de l’Amérique profonde du 19ème siècle, le charmes de ses comtés, les familles unies dans des croyances ancestrales comprar viagra generico.
Les dimanches à l’église, la reprise de la ferme familiale, le départ à la guerre de l’aîné de la fratrie ou encore les mariages arrangés.
Très vite le récit s’oriente vers une traque dangereuse, un périple semé d’embûches où il va falloir supporter un confort plus que rudimentaire.
J’ai apprécié les touches de chaleur posées çà et là dans cette époque rude, quelles soient réchauffées par l’alcool ou par les corps.

Le personnage de Jane est terriblement réjouissant, cette femme qui se montre l’égale de l’homme, capable de passer des journées à cheval et de dormir à même le sol dans le froid.
C’est exactement ce qu’il fallait pour pimenter un roman à la testostérone.

J’ai beaucoup aimé l’action, les rebondissements où certains dégainent plus vite que leur ombre.
J’ai trouvé le soupçon de cruauté qu’il faut pour faire un bon bouquin et celui-ci est excellent.
La fin est superbe, en grande partie inattendue et bienvenue pour terminer bouche bée.
Le Shoot de Loley – « Dusk » de Sebastien Bouchery

ACHETER CE LIVRE

A propos du contributeur

Loley

Membre de la team "Les Petits Mots des Libraires"

Laisser un commentaire

Mots des Libraires

GRATUIT
VOIR