Polar / Thriller

JE SERAI LE DERNIER HOMME

auteur : DAVID COULON

...
publié par Stéphanie

Un mot : bluffée, j’ai été !!! Une fois le livre fini, je me demande pourquoi j’ai l’avais laissé 8 mois dans ma pile à lire ! Il est dans la collection « roman policier mais pas que… » de l’éditeur, pourtant il n’y pas l’ombre d’un policier du début à la fin ! C’est l’histoire d’un homme qui s’est retrouvé avec un cadavre au milieu des champs, et qui se laisse entraîner malgré lui dans un cercle infernal pour finir par être complètement dépassé par les évènements. Dans ce livre, l’auteur pointe du doigt la précarité dans monde du travail, l’indifférence dans une société déshumanisée, un couple dont la relation n’est plus que des sourires de façade et des mensonges. Je m’attendais à tout, sauf à une telle fin.  Et c’est tant mieux, parce que cela peut laisser libre cours à l’imagination des lecteurs sur les possibilités d’une suite ou sur le devenir de certains personnages. Mais bon sang, qu’est-ce qu’il est bien ce bouquin ! Il ne m’a pas fallu longtemps pour entrer dans l’histoire, à me plonger dans cette atmosphère palpitante. Je crois que j’ai stressé autant que le personnage pendant tout le livre. J’ai dû le poser plusieurs fois, pas parce que je m’ennuyais, mais c’est parce que j’avais besoin de reprendre mon souffle. C’est déstabilisant, c’est bien rythmé, c’est sombre, c’est noir, c’est glauque, c’est superbement bien construit !

4ème de couverture :

Un chemin dans la campagne normande, trois heures du matin. Un homme passablement éméché, rentrant de chez sa maîtresse, regagne son domicile en essayant d’éviter les contrôles de police.

Fenêtre ouverte pour tenter de se dégriser, il entend un coup de feu. S’arrête, descend, tend l’oreille. Fait le tour de sa voiture. Une silhouette apparaît, se précipite au volant et tente de démarrer… Courte échauffourée, il éjecte l’intruse de son véhicule, la tête de la malheureuse heurte une pierre. Le fêtard, dont nous ne connaîtrons jamais le nom, se retrouve avec le cadavre à demi dénudé d’une jeune fille.

Pourquoi dépose-t-il le corps dans son coffre  ? Pourquoi cette fille était-elle seule dans ce champ de blé  ? Et pourquoi agit-il de manière aussi incohérente  ? Notre héros serait-il le dernier homme à pouvoir répondre à ses interrogations  ?

A propos du contributeur

Stéphanie

Laisser un commentaire

Mots des Libraires

GRATUIT
VOIR