Actualités

PRIX QUAI DES ORFEVRES 2018 – SYLVAIN FORGE

QDO-2018-Sylvain-Forge

Chaque année, le RDV mi-novembre est donné pour décerner le prestigieux titre honorifique du Quai des Orfèvres. Cette année le Prix est attribué à un auteur émérite qui signe un roman éclairé sur les nouvelles technologies et le crime. Cette modernité met à l’honneur le nouveau 36.

« TENSION EXTREME », de Sylvain Forge aux Editons Fayard.

Sylvain Forge, auteur Nantais et d’origine auvergnate, a suivi des études de droit à Paris. Ses voyages de l’Afrique du Sud au Canada l’on imprégnés de multiples ambiances qui nourrissent ses récits. Déjà auteur de 6 autres romans, Editions du Toucan, Sylvain Forge tire son épingle du jeu pour 2018 avec le PRIX Quai des Orfèvres.

sylvain-forge-biblio-2018

Photo : Mary Ann

LE FIGARO : Article

« Le prix du Quai des Orfèvres, le premier à être décerné dans les nouveaux locaux de la police judiciaire parisienne, au 36 rue du Bastion, a été décerné aujourd’hui à Sylvain Forge pour son roman « Tension extrême »… L’ouvrage est publié par les éditions Fayard avec un tirage minimum de 50.000 exemplaires. Le parrain du prix 2018 était l’acteur Richard Berry. »

LE PARISIEN : Article

 » L’écrivain et conseil en cybersécurité s’est vu décerner ce mardi midi le Prix 2018 au nouveau siège de la PJ parisienne pour son roman «Tension extrême». Pour contrer l’intelligence artificielle et anticiper ce déchainement haine calculée, les enquêteurs de la PJ devront se mettre dans la tête de son utilisateur et comprendre ses motivations terriblement humaines. Tension extrême ? C’est la Bête humaine version 2.0. »

ACTUALITTE : Article

« L’auteur a expliqué avoir « voulu montrer que les technologies changent le visage du crime, mais aussi les techniques d’enquête de la police ». Dans Tension extrême, un virus informatique se répand dans Nantes, rendant les objets connectés et dépendants d’Internet inutilisables, voire dangereux. La PJ doit alors travailler sans équipement technologique… »

OUEST FRANCE : Article

« Sylvain Forge, 46 ans, a pour sa part indiqué avoir « voulu montrer que les technologies changent le visage du crime mais aussi les techniques d’enquête de la police ». L’enquêtrice Isabelle, ancienne du 36, quai des Orfèvres, travaille avec une commissaire fraîchement sortie d’école qui prend la tête de la police judiciaire nantaise. « J’ai voulu une approche un peu originale avec deux femmes qui mènent l’enquête à Nantes, une équipe de province », a précisé l’auteur. »

PRESSE OCEAN : Article

« Le romancier nantais Sylvain Forge a décroché le prix du Quai des Orfèvres 2018 pour son roman « Tension Extrême » aux éditions du Toucan. Lors de la remise du prix dans les nouveaux locaux de la police  ce mardi midi, il a cité Stephen King dans « Ecriture : mémoires d’un métier » : Avoir quelqu’un qui croit en vous fait une sacrée différence ». Une belle façon de remercier ses éditeurs.« 

PREFECTURE DE POLICE : Article

« Aux limites du virtuel et de la réalité, les nouvelles technologies conduisent parfois à la folie ! Des cyberattaques paralysent la PJ de Nantes, infiltrent l’intimité des policiers et cernent une ville où le moindre objet connecté peut devenir une arme mortelle. Alors que les victimes s’accumulent, une jeune commissaire à peine sortie de l’école et son adjointe issue du « 36 » affrontent ensemble un ennemi invisible. Toutes les polices spécialisées seront mobilisées pour neutraliser la nouvelle menace de la science complice du crime. »

GETTY IMAGE : Article

Sylvain Forge and Sponsor of the 2018 Prize, Richard Berry attend Sylvain Forge wins the ’71eme Prix du Quai des Orfevres – 2018′ for his Book ‘Tension Extreme’. Held for the first time at new local of the ‘Direction Regionale de la Police ». »

INTERVIEW HACHETTE :

 

A propos du contributeur

Les Petits Mots des Libraires

Les Petits Mots des Libraires

Laisser un commentaire