Littérature

AURORE…OU LA GUEULE DU LOUP

auteur : Marie Vindy & Aurore Boudet

...
publié par StephanieTessier

J’ai commencé ce livre avec énormément d’angoisse. J’ai pleuré à plusieurs reprises pendant la lecture. J’ai refermé ce livre en pleurant, mais avec un sentiment de soulagement, comme si j’avais été moi-même libérée d’un poids. Ce livre raconte une histoire vraie. L’histoire d’Aurore, victime d’inceste alors qu’elle avait à peine dix ans. Aurore a gardé ce lourd secret pendant plus de vingt ans. Et pendant tout ce temps, elle a dû lutter pour survivre. Son enfance, son adolescence et ses relations avec les autres, même avec son ami devenu son mari plus tard, ont été perturbées, mouvementées et très difficile. Jusqu’au jour où sa fille atteint le même âge qu’Aurore moment où ce cauchemar avait commencé. C’est ce qui l’a poussé à parler, à se battre pour dénoncer cet acte odieux et destructeur. Aurore a alors décidé de se confier à Marie Vindy. Ce livre est le fruit de leur co-écriture.

Après une première partie, où Marie nous raconte leur rencontre, nous voilà plongés dans le récit d’Aurore. Elle nous raconte comment cela avait commencé. Elle nous parle de son angoisse permanente, de ses cauchemars récurrents, de sa peur. Une peur qui n’a de cesse de la poursuivre, une peur viscérale qui l’a empêchée de se construire, de se reconstruire, de mener une vie normale. Une peur qui ne l’a jamais quittée, jusqu’au jour où justice a été rendue et elle sait alors qu’elle n’a plus rien à craindre de ce monstre. Elle nous raconte aussi l’amour. L’amour de son mari qui l’a comprise, qui l’a soutenue. L’amour qu’elle éprouve pour sa fille, c’est d’ailleurs ce qui a poussé Aurore à mener son combat jusqu’au bout. Aurore a su puiser la force dans cet amour pour surmonter ses épreuves malgré ses peurs et malgré cette longue période sombre de vingt ans à vivre avec ce terrible secret.

Au début du livre, Marie donne le chiffre d’un viol toutes les sept minutes en France. Mais pour moi ce chiffre n’est pas tout à fait réaliste, car l’on parle là de chiffres officiels, des plaintes enregistrées. Mais combien y a-t-il encore de femmes victimes qui n’ont jamais osé parler ? Il est difficile de connaître le nombre exact. On sait à quel point c’est difficile de se construire lorsque l’on se sent souillée, marquée jusque dans sa chair. C’est d’autant plus difficile si l’on n’est pas crue et soutenue par sa famille. Cette douleur ne fait qu’accroître celle d’être victime d’inceste.

Il m’a fallu long moment pour digérer avant de pouvoir rédiger ce retour. Mais j’ai accepté sans hésitation de lire ce livre lorsque mon amie Audrey me l’avait proposé à sa sortie, pourtant je savais que la lecture sera difficile pour moi. Je salue le courage d’Aurore. Son histoire m’a vraiment touchée. Une histoire bouleversante, émouvante, racontée sans filtre… Parce qu’il faut dénoncer ces crimes. Parce qu’il faut oser parler pour que ces actes ne restent pas impunis, pour que cela n’arrive plus. Parce qu’il est vital de se reconstruire. Parce qu’il faut aller de l’avant. Parce que la vie continue…

 

 

4ème de couverture :

Aurore a une trentaine d’années, pendant plus de vingt ans, elle a gardé un terrible secret. Mais maintenant qu’elle est maman, elle ne peut plus se taire, elle ne peut pas laisser en liberté celui qui a abusé d’elle lorsqu’elle n’avait pas dix ans…

A propos du contributeur

StephanieTessier

Laisser un commentaire

Mots des Libraires

GRATUIT
VOIR