Actualités

Délivrez-vous ! de Paul Vacca

publié par Amandine49

Ce livre je l’attendais avec impatience. Paul Vacca est comme moi un amoureux du livre papier. Celui que l’on peut toucher et sentir. Celui que l’on peut collectionner sur des murs entiers. Celui que l’on achète en librairie ou que l’on emprunte dans les bibliothèques. Ou encore celui que l’on peut offrir et prêter.

Son essai est un hymne à l’amour de ce livre papier face au livre numérique.

Pour Paul Vacca, le livre papier n’est pas mort. L’ebook, son concurrent, ne connaît pas un essor aussi incroyable que ça en France comme aux Etats-Unis où il ne représente au final que 5% du marché. Il pointe aussi le faite que cet objet est très limité. On ne peut pas le prêter par exemple à moins prêter sa liseuse ou son smartphone.

Le modèle vendu par Amazon comme acteur unique du marché du livre (papier et numérique) a eu un impact pendant un temps sur les librairies mais les choses semblent s’inverser doucement. Les libraires ont su se renouveler en créant par exemples des rencontres entre auteurs et lecteurs. Paul Vacca résume ça en citant un jeune professeur qui parle des trois C : Communauté, Choix et Chaleur. La force des libraires est là et ne pourra pas être remplacé par Amazon.

Il montre aussi la force des libraires face à Amazon avec en citant un livre « the Unknown Unknown » qui partage le savoir humain en trois catégories : le « connu connu », l’ « inconnu connu » et l’ « inconnu inconnu ». La dernière catégorie s’applique aux libraires qui peuvent nous faire découvrir des livres qu’on ne connaissait pas et que l’on ne savait pas ne pas connaître.

Pour Paul Vacca, le livre est surtout le meilleur moyen de se déconnecter pour mieux se reconnecter au réel, au monde. On peut citer l’exemple des livres dits « classiques ». Ils ne sont pas figés dans leur temps mais ils nous offrent un regard neuf sur notre monde.

Il y a tant de choses dans ses cent pages pour nous montrer que le livre papier n’est pas mort tout comme le vinyl. Il va juste se réinventer à travers tous les acteurs de cette chaîne du livre. L’épilogue de cet essai nous le montre bien à travers une petite histoire. Dans le futur à l’ère du tout numérique, se déconnecter avec le livre sera ce qu’il y a de plus moderne à faire.

Il était pour moi normal d’en parler ici sur le site Les Petits Mots des Libraires qui défend ce livre papier à travers le travail des libraires qui nous garantissent la diversité là où d’autres la limite avec des algorithmes inhumains.

Ce livre doit être lu par le plus grand nombre. Il est très accessible et nous apporte une réflexion très intéressante. Mention spéciale au petit glossaire à la fin qui est une très bonne idée.

Achetez-le chez votre libraire de préférence. Offrez le. Empruntez le. A vous de le faire vivre.

Editions : Editions de l’ObservatoireDate de parution : 12 Septembre 2018

@Les Lectures d’Amandine

A propos du contributeur

Amandine49

Laisser un commentaire

Mots des Libraires

GRATUIT
VOIR