Actualités

DELATION SUR ORDONNANCE

auteur : BERNARD PROU

...
publié par Stéphanie

Quatrième de couverture :

« Au cours des années 2000, Oreste Bramard est amené à expertiser la bibliothèque de feu Grégoire Saint-Marly, médecin à Pau, à la demande de la petite-fille et héritière du notable. Un jour, une étrange « ordonnance » s’échappe sous ses yeux d’une édition originale des Beaux Draps, de Céline. C’est une lettre de délation datée du 19 décembre 1942, dénonçant auprès de la préfecture quatre « mauvais Français » et signée : « Grégoire Saint-Marly, ancien combattant de 14-18, père de quatre enfants ».
Oreste comprend alors que la bibliothèque referme des secrets. Conçues par médecin bibliophile comme une « chasse au trésor », la découverte de documents cachés lui permettra de reconstituer fidèlement ce qui s’est réellement passé à Pau, durant les dernières années de la Seconde Guerre mondiale. Ironie de l’histoire, les enfants Saint-Marly eux-mêmes ont été pris dans la tourmente engendrées par la lettre de dénonciation de leur père. »

Mon avis :

Très vite, on est absorbé par l’histoire, comme si on y était. L’auteur nous raconte une histoire de famille qui hélas, pouvait être celle de milliers d’autres personnes, prises dans la tourmente d’une guerre. Au milieu d’une guerre, tous les ingrédients sont présents pour qu’une famille se retrouve déchirée, éclatée : patriarcat trop rigide, amour, jalousie, haine, conviction, ambition, trahison, et des secrets enfouis depuis des décennies jusqu’à la mort de Grégoire Saint-Marly, le paternel. On se laisse guider, et au fil des pages, on rassemble les puzzles manquants, et on arrive à reconstituer toute l’histoire.
Ce qui m’a laissée un peu perplexe au début, c’est Oreste. Ce personnage fait son apparition au début du roman et ne revient qu’à la fin. Je me suis par momnt demandé quel était son rôle. Mais je l’ai très vite oublié, car les évènements de l’histoire attiraient beaucoup plus mon attention. Et j’ai eu la réponse à mon questionnement à la fin du livre.

J’ai découvert la plume de Bernaud Prou avec « Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant », qui m’a réconciliée avec les romans historiques. Comme le précédent, c’est un livre très bien écrit, bien documenté. Une écriture fluide avec des chapitres courts, et facile à lire. Un vrai régal ! Il me tarde déjà de lire son prochain !

A propos du contributeur

Stéphanie

Laisser un commentaire