Littérature

Un funambule sur le sable

auteur : Gilles Marchand

...
publié par Violaine Belouard

Impossible pour Marie et moi de ne pas vous livrer nos coups de cœur pour ce nouveau roman de Gilles Marchand.

Voici donc l’avis de Marie :
C’est certainement le roman que j’attendais le plus dans cette rentrée littéraire. Les lecteurs qui sont passés à la librairie sont peut-être repartis avec son roman précédent : Une bouche sans personne qui est sans conteste la meilleure vente au magasin depuis l’ouverture.

Dans ce nouveau roman Gilles Marchand nous entraîne dans une histoire métaphorique sur la différence, le handicap et le regard de la société. Le narrateur est en effet né avec un violon dans la tête…Et l’auteur vous embarque au fil de sa plume dans un récit/conte à la fois grave, drôle et poétique.

Laissez-vous séduire et porter par ce texte, entrez dans l’univers de Gilles Marchand qui est assurément le Boris Vian du 21ème siècle !

Voici mon avis :

Retrouver Gilles Marchand c’est la promesse de retrouver du rêve, de la douceur et de l’amour pendant un temps (toujours trop court d’ailleurs)…

Stradi, notre personnage principal, a une particularité : un violon a élu domicile dans sa tête ! Bizarre direz-vous ! Quelle supercherie penserez-vous ! Gilles Marchand nous prendrait-il pour des fous avec son histoire de violon ?

Bref, vous passerez par toutes ces étapes pour finalement vous demander pourquoi votre enfant ne s’appelle pas Stradi ?

Je vais vous le dire !

Stradi est unique et en même temps il est chacun de nous. Il est cet enfant qu’on a laissé derrière nous sur la cour d’école à se demander quand l’amitié naîtra ou encore à se demander quand les moqueries cesseront.

Il est cet enfant qui choisit de ne pas subir les autres mais bien d’avancer et mener SA VIE. Ne devrions-nous pas suivre son exemple ?

Pourquoi vouloir ressembler à M. Tout le monde ?

Stradi a compris très vite qu’il aurait une place dans ce monde, LA SIENNE et que personne ne pourrait lui voler. Il lui suffira juste de garder à l’esprit sa singularité et en faire sa FORCE.

Stradi grandit avec son violon et si vous vous laissez guider par vos émotions en lisant ce livre et même après, sa petite musique résonnera en vous !

Gilles Marchand nous propose une nouvelle fois de laisser l’imagination prendre une grande place dans notre vie, le temps de faire corps avec Stradi pour nous redéposer en douceur sur le monde dans lequel on vit ! La descente n’est pas des plus simples…quitter Stradi c’est accepter que nos parents aient commis des erreurs mais rester convaincus de leur amour, c’est accepter de laisser notre enfant intérieur prendre le dessus et se réconcilier avec lui, c’est aussi retrouver un monde compliqué mais savoir que parmi la population il reste des poètes capables de vous transporter en moins de deux dans leur univers.

Ce livre m’a touchée en plein cœur… il est optimiste, chaleureux, porteur de messages joliment et habilement transmis. Il est question d’amour, de musique, de littérature, de différence, d’humanité…

J’ai aimé « Une bouche sans personne » mais j’ai un attachement encore plus particulier pour ce nouveau roman (il a fait parler ma petite fille bien tapie au fond de moi habituellement mais qui a laissé ses ailes pousser au fil de ma lecture).

Il représente ce que j’aime dans la littérature, imaginer et voguer aux rythmes des pages sans jamais perdre le fil voire même en fermant les yeux et surtout en faisant confiance à l’auteur !

Un concentré de magie à lire sans faute !

Le site de la librairie Le Renard qui lit

Les lectures de lailai, le blog

A propos du contributeur

Violaine Belouard

Les livres font partie intégrante de ma vie.
Je suis passionnée depuis toute petite et en avançant il me fallait plus que lire dans mon coin toute seule...depuis 2014 je tiens un blog littéraire et depuis fin 2015 j'ai créé un groupe de lecteurs sur Cholet pour lier l'Humain à ma passion.

Laisser un commentaire