Littérature

Juste une balle perdue

auteur : Joseph d’Anvers

...
publié par Sebthocal

Dans le sillage d’un coup de feu fatal

La trajectoire enflammée de Roman et Ana, jeunes incandescents brûlants de la flamme vive de l’insouciance. Leur amour incendiaire dévastera tout sur son passage. Un roman au rythme haletant, entre boxe, stupéfiants, et cambriolages périlleux. L’itinéraire redoutable d’un enfant de la balle. Vital !

 

 « Ana s’est jetée tout habillée sur le lit et endormie presque instantanément. Je l’ai regardée longtemps, jusqu’à ce que sa respiration s’apaise, scrutant chaque parcelle de son corps, imprimant chaque détail de sa peau, de ses lèvres, de ses cheveux. Je voulais la capturer mentalement pour ne plus jamais la laisser s’échapper de mon esprit, graver durablement cette image de plénitude, de calme et de bonheur, d’amour et d’insouciance réunis, emprisonner pour toujours cette insolente beauté, cette grâce fragile de ces jours heureux, immortaliser comme je pouvais ces instants précaires et indistincts, flous et bordéliques, qui nous menaient droit vers l’âge adulte, vers les choix sans retour, les décisions importantes, les renoncements et les constats d’échec, les défaites, les coups durs, les compromis et la raison qu’il faudrait désormais hisser haut comme un étendard. »

 

Retrouvez ma chronique ➡️ Ici

ACHETER CE LIVRE

A propos du contributeur

Sebthocal

• Libraire Fnac Parly 2 – Littérature française
• Rédacteur pour Fnac.com et avoir-alire.com

@sebthocal : retrouvez mes chroniques sur Facebook, Instagram ou Twitter, toutes mes lectures sur Babelio et mes coups de cœur sur Les Petits Mots des Libraires ;-)

« Je prends le livre ouvert à la pliure, je me remets à son rythme, à la respiration d’un autre qui raconte. Si moi aussi je suis un autre, c’est parce que les livres, plus que les années et les voyages, changent les hommes. »
Erri de Luca, "Trois chevaux", 1999.

Laisser un commentaire

Mots des Libraires

GRATUIT
VOIR