Polar / Thriller

La Chance du Perdant

auteur : Christophe Guillaumot

...
publié par Lau Lo

Bruno de la Librairie de la Renaissance et moi, vous partageons notre coup de cœur commun pour La Chance du Perdant de Christophe Guillaumot aux Editions Liana Levi.

Pour Bruno, le Kanak est de retour et ça fait plaisir !
Une enquête fascinante au cœur de notre ville qui se découvre parfois plus noire que rose.
Un plongée vertigineuse dans l’enfer du jeu et des paris sportifs.

Mon avis:
Je ne vous fais pas un résumé approfondi tant il est jubilatoire de découvrir les aventures de Renato et de Six.

On rit, on pleure, ce roman est à l’image de leur première enquête « Abattez les grands arbres » paru chez Cairn.

Ces personnages, une fois que vous aurez fait leur connaissance, vous ne pourrez plus vous en passer.

Ce ne sont pas des super flics, ils ne sont pas parfaits. Ils ont leurs faiblesses, ils aiment, ils souffrent. Ils font des erreurs, des gaffes aussi.

Renato est un Kanak. Un peu brut de décoffrage mais sensible, gentil, loyal et dévoué. Il est l’un des personnages de polars les plus attachants que j’ai pu voir, enfin, lire. Ses méthodes ne sont pas toujours très réglementaires, surtout quand il joue de la gifle amicale, mais elles sont efficaces.

Six, le lieutenant Cussac, surnommé Six car il était le sixième élément de l’équipe de la crim avant d’être mis au placard avec Renato. Quand la fille qu’il aime est tuée dans l’exercice de ses fonctions, Six sombre très rapidement. Six est tout aussi attachant que Renato bien qu’étant totalement différent.

L’enquête est une nouvelle fois passionnante et nous apprend une foule de chose sur le milieu, notamment, des artistes de rue, ou taggueurs.

Le décor toulousain est parfaitement décrit et l’auteur semble connaître la ville comme sa poche.

Etant toulousaine, il est vrai que je connais chaque recoin décrit ici.

Quant au style, il est léger, parfois drôle, parfois sérieux et dramatique. Quel que soit le registre, Christophe Guillaumot le maîtrise à la perfection. On sent qu’il y a mis beaucoup de son expérience et de lui-même. Un auteur aussi attachant que ses personnages.

J’avais adoré le premier volet des enquêtes de Renato et Six mais celui-ci est encore meilleur et ne me fait ajouter qu’une seule chose : à quand le prochain ?

Petite précision : vous pouvez lire La Chance du Perdant sans avoir lu Abattez les Grands Arbres mais si vous pouvez lire les deux, lisez les dans l’ordre.

Pour conclure, c’est un polar qui mérite son appellation de coup de cœur et de pépite à ne surtout pas louper.

Retrouvez l’avis complet sur Le Blog

et notre Petit Mot sur la première enquête du Kanak Abattez Les Grands Arbres paru chez Cairn Collection Du Noir au Sud

A propos du contributeur

Lau Lo

Laisser un commentaire